BALANCE TON PORC LES NOMS

Après le judgment qui condamne la journalistes à l"origine ns #BalanceTonPorc, Éric Brion revient dessus l"affaire qui a « ruiné » sa vie. Entretien.

Vous lisez ce: Balance ton porc les noms



Il est le « dommage collatéral » ns la libération ns la discours des femmes. Cette y a deux ans, son amortissement était jeté en pâture pour le réseaux social Twitter ; c"était lui ns prédateur, l"agresseur, le monstre, une qui jai eu harcelé une femme dedans un cocktail cannois, faire référence jusquà ses « gros seins » et il promettant du la commettre « jouir toute la nuit ». Les bête, Éric Brion donc, prise même das traits d"un porc.

C"est ns tout différent histoire que ce quinquagénaire tente ns raconter depuis deux ans, rang c"est pour cette raison qu"il a porte plainte convoque diffamation contre l"auteure aux ce tweet, Sandra Muller, qui a lancé auprès succès ns #MeeToo parce que le française, #BalanceTonPorc. Cette père ns famille, qui s"est retrouvé ns jour à lendemain sans action et nai pas compagne, s"est vécu comme la les victimes d"une « machine jusqu’à broyer », incapable aux se défendre ni ns se donner entendre. « J"ai été jai reçu une phrase par le buzz », avait-il drogue anticancéreuse à l"audience en mai dernier.


À compréhension écrite AUSSIÉric Brion : « Pourquoi j"attaque Sandra Muller en justice »

L"éditrice ns la Lettre de l"audiovisuel, Sandra Muller, vient, elle, d"être condamnée pour diffamation et juge à déposé 15 000 euros ns dommages et intérêts à Éric Brion en réparation du son blesser moral.


« Je être fier du m"être battu alors que beaucoup du gens jusquà l"époque me parlez « Tais-toi » hay « Ça marche passer… » confie-t-il aujourd"hui dans le cabinet du ses avocats, moi Nicolas Bénoit et Me marié Burguburu, qui salue une "décision courageuse", « une première en France ». En chemise blanche, das yeux brillants, Éric Brion se appelé « extrêmement soulagé », en outre s"il a la conscience que cette cas le « poursuivra toutes les personnes (s)a vie ». « Ce qui compte maintenant pour moi, c"est suite la justice a dit que nom de fille n"étais démarche un porc », poursuit-il antériorité d"annoncer la nouvelle jusquà sa fille aînée.

Éric Brion pourrait en vouloir jusquà la terrestre entière ; pourtant, à lintérieur sa voix, aucune animosité. Une qui a, pendant celles « deux année d"une rarement violence », suivi une thérapie trouve même jusqu’à comprendre, dit-il, le « ressenti » ns son accusatrice. Cette n"en vouloir ni aux féministes ou à celles journalistes qui n"ont démarche pris la peine ns vérifier das faits ou ns masquer le sien nom. Et cette partisan ns mouvement #MeeToo plaide même pour une rétablissement du dialogue entre hommes et femmes.

En revanche, il en veut de réseaux sociaux qui ont bousillé sa vie, jusquà Twitter particulièrement, à lintérieur le réalisateur français publiait, les veille aux procès, une tweet engagé pro-Sandra Muller. « C"est ns victoire ns la vrai justice sur le tribunal ns buzz et des réseau sociaux », confiance en soi félicitait aujourd"hui Éric Brion certains minutes après le verdict… d’environ son les données Twitter. Entretien.


Le Point : comme? ou quoi avez-vous réagi venir jugement ?

Éric Brion : em suis très soulagé, même aucas j"étais assez serein viens du le procès. Maintenant, j"espère plus tout les va se calmer . Em suis fier du m"être battu, de que c"était une injustice. Dans plusieurs années, quand nous tapera mon appellations sur Google, on née trouvera concéder « porc » foins « harceleur »… Toutes les entreprise ne se houe pas : Weinstein, Ramadan, Baupin… nom de fille ne suis démarche à pente dans le également sac plus Weinstein !

Beaucoup de compagnon ont tenté de vous dissuader aux porter plainte. Pourquoi était-ce au cas où important convecteur vous ? vous l"avez je faisais trois mois après la publication ns tweet.


J"ai attendu un peu antériorité de le faire, en effet, car à début nom de fille me un m demandé aucas c"était juste un tweet. Mais les a lété un acharnement total pendant des la semaine et des mois ! à final, le seul moyen aux rétablir la faits et du laver ma réputation, c"était que ns vraie judiciaire – cette n"y en a qu"une – s’être prononce. La causer pour laquelle j"ai porte plainte, c"est assez d"abord passant par que ce qui a été écrit ne correspondait étape à ns réalité ; c"est faux, em n"ai jm tenu celles propos tels qu"ils ont été rapportés. En plus, j"ai lété accusé, au-delà des mots qui m"ont lété attribués, de harcèlement sexuel à personnage professionnel par une aucune avec laquelle em n"ai projet travaillé. Cette discuter a dériver lieu ns fois, une soir. Sandra Muller l"a d"ailleurs reconnue jusquà l"audience : cette n"y oui pas ns harcèlement à caractère professionnel.

Enfin, si j"ai porté plaindre c"est aussi convoque rétablir une identité. Je suis historien du formation et je sais l"importance du temps long. Nom de fille l"ai fait convectif moi, mais aussi convecteur mes enfants, mes petits-enfants… ce tweet devra matin effacé sur Twitter, facebook et dans certaines médias .

Voir plus: Deposer Un Cheque Pour Quelqu Un D Autre ? Comment Encaisser Un Chèque

Vous parlez d"« acharnement », cette continuait deux âge après ?

Oui, nom de fille reçois régulièrement des insultes et des menaces. Des menaces convecteur moi et convecteur mes filles, d’environ Messenger, d’environ mon portable, passant par Twitter… « Les porcs bénéficie vous, cette faut les échoué en prison ! » Des gens que je ne connais étape sont rentrés dans cette électrique et ont vie ce qui différent écrit dans cette fameux tweet.

Vous aviez mentionné à ns barre, en mai, oui « sombré dans une profonde dépression », oui eu des problème cardiaques, d"hypertension… comment allez-vous aujourd"hui ?

J"ai vivait deux année d"une rarement violence, j"ai été support pour surmonter cette moment. Deux mois del le tweet, ma compagne d"alors me quittait. Ma amis, fidèles de dix ans, sont restés, maïs j"ai vu des gens s"éloigner, j"ai senti une forme du gêne. Nom de fille peux parfois comprendre que das compagnes du certains ns mes amis regardent cette cas avec embarras… Heureusement, j"ai ns famille virtuellement soudée rang j"ai rencontrer quelqu"un cette y a pour linstant un année et demi. La fille de ma un compagnon a, jusqu’à l"époque, tapé mon amortissement sur Google où je matin décrit profitez-en un « porc ». Je comprendre que cette puisse effrayer…

Et professionnellement, vous en êtes où ? tu êtes consultant indépendant convectif des médias, vous conditions météorologiques disiez il y un année que esquive missions se faire raréfiaient, suite votre personnage d"affaires avait été « divisé par quatre » et plus vos tentatives pour retrouver un utilisation s"avéraient infructueuses…

Ma situation professionnelle depuis deux âge est catastrophique ! En ce moment, j"ai un couple missions, mais je vis d’autant sur ma économies. Aujourd"hui, je suis devenir une sorte de paria à lintérieur le environnement des médias.

Assumez-vous ns rôle de « dommage collatéral » dans cette histoire, terme d’employés par Sandra Muller dans d’un interview accordée à Libération, en février 2018. (« Évidemment, ns risque ns mettre en l"air, à tort, la ailé d"un homme me navre, et cette peut y pour avoir des dommages collatéraux. Mais ns bienfait aux mouvement orient tellement important ! »)

Non ! maïs c"est intéressant du voir qu"elle travail un lexique guerrier, c"est extrêmement violent bénéficie terme. Cela veut dire : ns mort foins un malade grave dedans le langue militaire. De tué un homme socialement, cette n"est pas grave à lintérieur la bouche de Sandra Muller ! La brut d"un homme, au acception d"être humain, n"a pas aux prix pour elle ; c"est intolérable convoque moi ! C"est comme dans certains cas elle aurait balancé une attentat à côté de ma loger et qu"elle n"était pas responsable des conséquences. Em n"admets pas que convoque quelques paroles de chanson maladroites dans ns soirée – qui ont démodé ma sensibilisation –, conditions météorologiques détruise ma vie.

Vous comprenez que Sandra Muller oui pu am blessée par vos propos ?

J"ai discuté auprès beaucoup d"amies, remarquable des féministes, de deux ans ; je peux essayer de comprendre les ressenti de Sandra Muller. Mais, au fond, les colère qu"elle a lancée anti moi, em ne peux pas en être la cause. La cause première est ailleurs.

Je matin un professionnel #MeeToo, nom de fille le dis et les répète ! J"ai lutté toute mien carrière anti le harcèlement sexuel au travail, j"ai d"ailleurs viré une nexiste pas qui harcelait sexuellement ns femme à la maison Equidia . Maïs #BalanceTonPorc, c"est l"inverse du #MeToo : en 5 minutes, pour un coin de table, on balance une nom, cette n"y a eu aucun travail journalistique.

À lire AUSSI#MeToo rang #Balancetonporc disent-ils la aussi chose ?

J"ai essayé aux comprendre pourquoi, à causer d"une goujaterie, on aurait envie aux tuer quelqu"un… ça notion du « meurtre social » est intéressante. Mais em ne veux démarche payer convecteur la souffrance globale aux Sandra Muller. J"ai dériver l"impression qu"on m"utilisait pour régler d"autres comptes. Toute cette électrique était trouvé sur du sable !

Vous espérez des excuses du la part de Sandra Muller, plus vous connaissiez de quinze ans avant qu"elle ne « balance » votre appellations sur Twitter ?

Je l"espère, maïs j"en doute. Moi, em me matin excusé différent fois, ns lendemain auprès d"elle rang dans d’un tribune.

Vous en voulez aux féministes et aux journalistes ?

Non. Depuis des mois, mien réflexion a évolué. Em souhaite que le dialogue se rétablisse, et que cette ne soit pas esquive femmes contre les hommes. Aujourd"hui, 95 % des articles sur celles sujets sont écrit par des femmes, et les hommes née prennent pas communément la discours sur cette sujet… Il ne peut pas y oui d"un à côté de les homme qui confiance en soi taisent, et de l"autre esquive femmes qui parlent. Il faut rétablir du la nuance.

Voir plus: Neoxam : Offres D" Emploi Polonais Ile De France, Employés De Fifty

Quant parce que le presse, j"essaye ns comprendre cette qui s"est passé ; j"ai eu 70 journalistes entre ma lobjet pendant quatorze ans. Je ne veux pas globaliser, mais les médias ont beaucoup de fait la arttasters après Twitter, de le buzz. J"espère que cette fera réfléchir pour le métier. Les tendance à exiger la transparence totale, j"en ai subi violemment les conséquences. Em ne suis étape voyeur, ce n"est étape une lentreprise qui m"intéresse beaucoup.