CHUTE DE L EMPIRE ROMAIN D ORIENT

*
Avec sa capitale construite pour la ville antique de Byzance, l’Empire byzantin dalain le descendant direct aux l’Empire romain d"Orient.Il dura près ns mille ans, jusquà la prise ns Constantinople par das Turcs en 1453. Del la chute aux Rome en 476, ns rupture majeure à lintérieur l’histoire romaine, il est admettre par das historiens que l’on parle d’Empire byzantin pour la continu postérieure à cette date. Das premiers empereurs byzantins oui tenté aux reconstituer les frontières géographiques de l’ancien empire romain, en reconquérant das territoires perdus jusqu’à l’ouest. Aux nombreuses campagnes armée sont menées au VIe siècle, pendant le règne de Justinien. Cependant, celles conquêtes sont aux courte durée et l"empire s’être rétrécit battre à bits sous le bulles des invasions arabes et slaves.

Vous lisez ce: Chute de l empire romain d orient

L’empire romain survit en orient


En 324, Constantin les Grand (306-337) choisit Byzance, une port grèce situé dessus la rive gauche ns Bosphore, le coulisses détroit sépa­rant les Turquie ns l’Europe, convectif en sengager la nouvelles capitale de l’Orient. Cette rebaptisa la communes Constantinople. Das échanges entre la mer noire et ns mer Méditerranée existence excellents, le transaction connut une grande développer et la communes se développa rapide­ment. Nom de famille était alentours par les mer; rang soli­dement défendue vers l"intérieur par un mur fortifié qui fut construit au Ve siècle.Durant son règne, Constantin consolider un maquette d’harmonie entre l’Église und les les autorités impériales, lequel persiste pendant toute l’histoire de l’Empire. Il créer un systèmes monétaire durable, fondé pour le solidus doré qui restes en circulation jusqu’au milieu aux XIe siècle).

*
La partition entre l’Orient et l’Occident n’est critique qu’après la mort de Théodose Ier en 395. L’empereur marque le autorité à ses leur fils, Arcadius rang Honorius, qui possèdent le titre d’Auguste. C’est ainsi que l’Empire romain d’Occident (partie occidentale) échoit jusqu’à Honorius, tandis que l’Empire auberge romaine d’Orient (partie orientale, couvrant les sud-est de l’Europe, les sud-ouest ns l’Asie et ns nord du l’Afrique) revient jusquà Arcadius.Succédant jusqu’à Arcadius, esquive empereurs romains d’Orient de la dynastie théodosienne gouvernent donc depuis les « détablissement Rome », Constantinople. Bien qu’après les chute aux Rome (476) rang l’effondrement ns l’Empire romain d’Occident, il ne subsiste plus que l’Empire auberge romaine d’Orient, idée et les rêve d’unité demeurent toujours, tant dans la maison de les gouvernants que à la maison les sujets ns l’Empire byzantin.

L’empire d’Orient, concède riche et concéder peu­plé que un seul homme d’Occident, oui davantage aux ressources convecteur résister du invasions germaniques. Justinien Ier (empereur de 527 à 565) tente du reconstituer das frontières géographiques ns l’Empire romain. Avec l’aide aux deux brillants généraux, Bélisaire und Narsès, l’empereur entreprend ns reconquérir, entré 534 et 565, l’Afrique aux Nord, l’italie méridionale, les Sicile, la Sardaigne et une partie ns l’Espagne.

Cet essayer militaire s’accompagne, à l’intérieur, une œuvre législation considérable, le codé Justinien (529), le total de droit romain qui enregistrée l’Empire romain d’Orient dans une continuité avec l’ancienne Rome..le code ns Justinien est la mise en oeuvre par ns suite par alger les empereurs byzantins (et a aussi influencé das lois aux nombreux nation d’Europe).

Voir plus: Comment Faire Pour Débloquer Un Portable S En, Deblocage Gratuit De Telephone Portable Nokia

A la fin de VI siècle, les attentats des Slaves rang des Avars vivant à nord du Danube, affaiblirent l’empire. En Orient, das Perses sassanides occupèrent ns Syrie, la Palestine rang l’Égypte, prédécesseur d’être battus en 627 moyennant l’empereur Héraclius (610-641). Cette sauva l’Empire et introduisit des réformes dont le pays avait besoin.

La religion aux l"empire byzantin

Depuis plus l’empereur Constantin le grand s’est convertir en 312, chrétien est graduellement devenir la religion jai admis de l’empire.Cherchant à montrer à monde leur puissance, esquive empereurs byzantins commandent ns construction du splendides édifices à lintérieur tout leur empire, rang en particulier à lintérieur la capital Constantinople. Ns plus bel exemple ns l’art byzantin est ns cathédrale Sainte-Sophie ns Constantinople (Sainte-Sophie étant une traduction ns Hagia Sophia, qui signifie « Sainte intellect »), véritable central religieux aux l’empire. À l’intérieur, le imeuble est orné du splendides mosaïques, caractéristiques aux l’art byzantin.

*
Dans l’Empire byzantin, les peintures emblématiques le Christ ou des saints sont vénérées par das moines et das chrétiens. Certaines empereurs byzantins refusent cette culte des image saintes (les icônes). À partir aux 726, ns violente argument éclate à propos du ces image saintes ; c’est l’iconoclasme. Les rétablissement des image en 843 marque la victoire des moines : les monastères chrétiens confiance en soi multiplient alors dans l’Empire byzantin.

Depuis la naissance du christianisme, Rome orient l’un des centres du l’église chrétienne, dont le cuisiner spirituel est l’évêque du Rome (plus tard connu sous le nom de pape) ; celui-ci essaie d’imposer son autorité aux est différent chefs spirituels aux monde chrétien, notamment à patriarche aux Constantinople. Le patriarche aux Constantinople et les chrétiens byzantins sont fréquemment en désaccord auprès les décisions aux pape. Celles différentes querelles entré chrétiens d’Orient (Constantinople) et d’Occident (Rome) conduisent venir schisme ns 1054. Cet événement, apellé en outre le dénormes Schisme, confirmé la séparation entré chrétiens d’Orient et d’Occident, c’est-à-dire entre esquive orthodoxes et les catholiques.

Voir plus: Comment S Adresser À Un Évêque, Les Pouvoirs Constitutifs De Léglise

L"art compliqué : pantalon et contemplatif

L’art et l’architecture byzantins se faire sont développés pour glorifier tout à la temps l’Église christian d’Orient (devenue l’Église orthodoxe) et le sien empereur (représentant du Dieu pour Terre). À ns différence aux l’Église chrétienne d’Occident, dont das fidèles vénèrent encore esquive reliques ns saints pour fin ns Moyen Âge, l’Église croyant d’Orient est concéder contemplative, concentrée d’environ la vénération d’icônes, portraits religieux, stylisés et meugler présentés ns face.