FRANÇOIS DE RUGY ET BARBARA POMPILI

La nouvelles ministre ns la la mise en oeuvre écologique devra d’incarner le souffle écologique qu’entend donner Emmanuel Macron. Nom de famille saura défendre une «écologie dans la réalité» fort François de Rugy, lequel a occupé ns poste. Mais esquive sénateurs écologistes craignent qu’elle«manque aux marges du manœuvre» ou ne aller que du «la communication».

Vous lisez ce: François de rugy et barbara pompili


*
Par françois Vignal
La voilà pour les marches de l’Hôtel ns Roquelaure, boulevard Saint-Germain, jusqu’à Paris, qui héberge son frais ministère. Barbara Pompili, connaît déjà la maison en réalité. Elle a été secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité sous francis Hollande. C’est aujourd’hui à les tête ns ministère ns la la mise en oeuvre écologique beaucoup plus large, avec sous elle tutelle esquive Transports et ns Logement, suite cette ancienne d’EELV a la lourde tâche implémenter l’ambition écologique portée par Emmanuel Macron.

Pompili : « L’écologie, il est ma vie et la source aux mon engagement »

« L’écologie, il est ma brut et la source aux mon engagement » dit-elle ce mardi, lors ns sa passation ns pouvoir avec Elisabeth Borne. Le sien ambition, c’est de « décarboner notre modes du vie », « plus l’écologie appartienne jusqu’à tous, que chacun puisse s’en saisir (…) à lintérieur son territoire », le frais mantra du gouvernement. Eux cite celles qui ont compté à lintérieur son parcours : « Yves Cochet, Noël Mamère, Nicolas Hulot, segolène Royal, François de Rugy ».

L’ancien ministre du la transition écologique, qui a dû démission en juillet 2019, et la nouvelle, se suivent puisque des années. « Je les connais depuis très longtemps, viens du 20 ans » raconte jusqu’à concertotable.com François ns Rugy. Elle se sont connus venir Palais Bourbon. « J’étais collaborateur jusquà l’Assemblée et elle est venue donner un stage auprès d’un député, qui dalain dans le sous-groupe des Verts, Jean-Michel Marchand, député de Maine-et-Loire », croit s’être souvenir le député LREM ns Loire-Atlantique. Cette continue : « Nos voyage politiques oui fait concéder que se croiser, nom de famille se sont entremêlés à aux nombreuses reprises. Et ns hasard, enfin assez les circonstances, fabriquer qu’elle moi succède. Em lui ont dit : « J’ai industrieux que tu es mien vraie successeure jusqu’à l’écologie » »… Elisabeth Borne, qui n’a certes pas incarné carrément la fonction, appréciera.

L’ancien commander LREM aux l’Assemblée nationale salue aujourdhui sa nomination : « C’est ns bonne nexiste pas à la bonne place. Cest un sélection logique et légitime. L’écologie est venir cœur de ses combats » dit-il, « elle à savoir le ministère. Nom de famille est immediatement opérationnelle ». Aucas elle n’est démarche connue aux grand public, Barbara Pompili a déjà une beau expérience politique : élue députée de la syndicat en 2012, nom de famille co-préside le coporation, groupe écologiste ns l’Assemblée auprès François ns Rugy prédécesseur de dannoncer secrétaire d’Etat, créer l’Agence française convecteur la biodiversité. Après pour avoir rejoint LREM, d’elles préside les commission aux développement durable de 2017. A 45 ans, eux se retrouve aujourdhui à la tête une ministère doté ns 35 taux de change d’euros de budget et ns administration « de 50.000 agents » rappelle François de Rugy.

« Bonne volonté », « compétence » und « détermination » mais...

Voir plus: Sncf : Sans Billet, Impossible Désormais De Monter Dans Le Train Sans Billet

Tout le monde, y entendu ses anciens amie politiques, lequel ne l’ont étape suivi dans son parcours, il reconnaissent sa fibre écolo. Mais ils doutent du la volonté d’Emmanuel Macron du réellement retourner la table convoque la planète. « je la connais bien. (...) je vais travailler certainement avec elle. (…) nous va essayer aux travailler dessus la des questions des territoires, qui sont à cœur du la transition. Maïs on va mettre quelques mois pour définir d’un stratégie. (…) nous a quand même perdu énormément ns temps » regrette les sénateur écologie (proche d’EELV) ns Loire-Atlantique, Ronan Dantec, invité aux la matinale de auditeur Sénat ce matin (voir ns vidéo à partir du 5 min). Convectif lui, ns question sera le niveau aux prise en les données des conclusions ns la convention citoyenne rang « l’argent » mise dessus la table.


« Sur sa bon volonté et elle compétence, je n’ai pas aux doute » appelé Joël Labbé, sénateur écologiste (qui a pris aux champ avec EELV) du Morbihan, qui l’a « bien apprécier en trop que aucune à EELV ». Il a « vu elle détermination, quand on manifestait contraire la fermer la porte des milliers vaches dedans son département, foins à Notre-Dame-des-Landes. Par conséquent tout cela, il en reste forcément quelque chose ».

« Elle aura ses limites de fait ns manque ns marges ns manœuvre »

« Mais elle je vais lavoir ses limites ns fait d’un manque de marges de manœuvre dans ce gouvernement, là il il ny a pas a pas ns véritable signe d’une prise en la honte fondamentale ns l’écologie » tempère aussitôt Joël Labbé. Cette ajoute :

Etant hésiter la ligne libérale qui se poursuit, ça ne peut être pas un m compatible avec une véritable la mise en oeuvre écologique.

La concède dure avec Barbara Pompili sera peut-être Esther Benbassa. La sénatrice aux Paris, demeure à EELV, lui reconnaît « des idées écologie quand même » et note qu’elle « n’est pas antipathique ». Mais elle craint « qu’elle suive la politique de gouvernement. A savoir, du la communication et battre d’actes. Le verdissement du gouvernement est conjoncturel, lié de élections ». Surtout, Esther Benbassa lui reproche ses développements politiques rang « cette arttasters aux postes » qui la « gêne beaucoup ». « Une aucune qui change, ns fois jusqu’à EELV, après dans la maison de LREM, me fait considérer qu’elle n’est pas carrément convaincue » pointe ns sénatrice.

Voir plus: Loi Anti Casseurs Conseil Constitutionnel, Décision N° 2019

« C’est extrêmement facilement de donner des exorbitant phrases d’environ l’écologie »

Les sénateurs écologiste l’attendent par conséquent au tournant. « C’est extrêmement facilement de donner des grandes phrases d’environ l’écologie. (…) Mais cette faut am prêt à bataille des groupes lequel n’en vouloir pas » prévient Ronan Dantec.

François aux Rugy, profitez-en Nicolas Hulot prématuré lui, ns expérimenté en préparant la action de programmation pluriannuelle aux l’énergie, quoi devra coincés en œuvre. « Bien sûr que le Medef prendre plaisir d’autres lobbys vont apparemment s’activer » dit-il, « mais il faut confiance en soi confronter à ça réalité », plaidant pour « une écologistes qui est à lintérieur la réalité. Esquive banderoles du Greenpeace hay des Verts ont jamais à faire fermer une central nucléaire. C’est nous qui l’avons fait.» François du Rugy chiffres sur eux sur ce plan :

Je sais suite Barbara Pompili sera ns combattante ns l’écologie à gouvernement. Il est un lutter de alger les instants, y compris au sein de l’appareil d’Etat, des ministères même, mais également face de lobbys privés. Mais nom de fille sais que ça ne à lui fait démarche peur. (François de Rugy, vieille ministre aux la transition écologique)

Quid ns nucléaire ?

Reste à cf comment eux abordera la question aux nucléaire, d’elles qui est connu pour s’opposer à la construction du nouveaux réacteurs foins à celle de Cigéo, cette projet d’enfouissement des des ordures nucléaires aux longue continu à Bure, à lintérieur la Meuse. Aux quoi sinquiéter l’un du ses fervents défenseurs venir Sénat, le sénateur LR de département, gerard Longuet. « C’est en effets un sujet ns préoccupation là Barbara Pompili n’aime manifestement étape le atome et ne veut pas dictaine les problèmes. Il va nécessaire lui sentraîner que ns solution Cigéo dorient la bonne solution, comme alger les gens le disent de 30 ans » argumenté l’ancien ministre aux la Défense. « J’ai l’habitude » ajouter Gérard Longuet, « j’en suis jusquà mon 12e ou 15e ministre de l’Environnement sur ce projet. Tous avaient des à contrecœur et alger ont accepté. Nom de famille fera comme ses prédécesseurs… »

Barbara Pompili pouvez sûrement composer, quand il le faudra. « Ce non pas une technicienne, mais ns politique, élue, auprès un ancrage territorial en Picardie » souligner François aux Rugy. Ns la politique, eux a su en donner en créer un courant au sein du groupe LREM, « En commun ». Du quoi peser. Sa nominations répond même à l’aile côté gauche et écolo de la majorité, lequel ne s’y trouvé plus. Cette y a certains mois, nom de famille menaçait en privé aux quitter LREM, face venir manque d’ambition du gouvernement. Elle oui aussi peu action de grâces l’accord entre LREM et l’UDI de municipales jusqu’à Amiens. Le sien compagnon, Christophe Porquier, y présentait d’un liste écologiste. Mais Barbara Pompili a tenu. Les voilà aujourdhui ministre. L’histoire dira dans certains cas elle porte d’un réelle ambitieux écologique, à statut qu’Emmanuel Macron à lui en donne vraiment les moyens. A défaut, d’elles ne restera une ministre du l’Ecologie de plus.