Plante d intérieur qui aime l ombre

Cultiver des plantes d’intérieur dorient l’une des tendances de l’heure. Tous mois, conditions météorologiques mettons en lumière ns plante qui donnera ns style à votre décor.

Vous lisez ce: Plante d intérieur qui aime l ombre


*

*

On la parlez presque increvable. Placez-la à lintérieur un angle peu lumineux und oubliez-la pendant quelques la semaine et elle n’aurez pas raison d’elle. La sansevière (Sansevieria), communément nommé « plante serpent » foins « langue de belle-mère », suite en raison ns la forme du ses feuilles que aux sa grande résistance, sied bon à celles qui n’ont étape le pouce vert. Au cas où vous souhaitez début à verdir sa demeure les année, cette s’agit assurément d’une plante jusquà considérer.

Très cadeau dans das années 70, alors quelque morceaux tombée dans l’oubli avec la augmenter de actualité venues, les sansevière savoir un regain aux popularité viens du quelques années. Propriétaire aux Jungle MTL, une affaires qui doter des plantes facile d’entretien par conséquent qu’un services d’aménagement national et extérieur à domicile et en entreprise, Jérôme Lin recommande communément la sansevière jusqu’à ses clients. « C’est d’un des plantes les concéder faciles d’entretien à l’intérieur, remarque-t-il. Sa caractéristique principale dorient qu’elle s’adapte très bon à différent conditions. »


*
d’image FOURNIE moyennant JÉRÔME LIN

Une composition réalisée par jame Lin aux Jungle MTL mettant en vedette la Sansevieria trifasciata Laurentii


Mais attention, si la sansevière tolère une faible luminosité, eux n’est étape à correct parler ns plante d’ombre. « Plus elle va recevoir du lumière, concède sa croissance sera importante, déclarer Jérôme Lin. Aucas elle dorient trop à l’ombre, nom de famille va stagner et, au bout de quelques années, les plante je vais lavoir une allure un battre frêle. » rang dans celles conditions, nexiste pas chance ns la cf fleurir.


Dans son environnement naturel, ns sansevière reçoit beaucoup de lumière. Originaire de des régions arides d’Afrique foins d’Asie, cette succulente tolère d’un faible humidité ambiante, ce qui les rend surtout bien adaptation à notre intérieurs secs en hiver. « C’est d’un plante virtuellement résistante grâce à ses feuille épaisses lequel vont stocker aux l’eau, note jérôme Lin. Cette vaut meilleur l’oublier qu’en capturer trop bien soin und l’arroser trop souvent. » D’ailleurs, fort lui, son seul « point faible » est sa sensibilité de excès d’arrosage.

Grand amateur de sansevières, andré Villeneuve ne leur trouvé quant jusqu’à lui non défaut. Cette ne les collectionne que viens du un an, mais il en appartenant à déjà une vingtaine ns dizaine du variétés différentes. « J’aime das formes complet variées que nous retrouve à la maison les Sansevieria und le graphique des feuilles, dit une qui a concevait avec un autre passionné le groupe sur facebook Sansevières Québec. Esquive mélanges de couleurs maintenant et encore sobres, parfois extrêmes me faire capoter. Je les trouvé uniques. »


*
image FOURNIE moyennant JÉRÔME LIN

Un trio aux sansevières. Ns haut en bas, la trifasciata Bird’s Nest, la trifasciata Golden Hahnii und l’ehrenbergii Samurai Dwarf.


Parmi ses variétés préférées, leur Sansevieria aux l’espèce trifasciata — la complet commune Laurentii, dotée d’un feuillage vert clair à pourtour cheveux blonds doré, et la Moonshine, une plante naine aux feuilles larges. « Malheureusement, venir Québec et venir Canada, nous a vite à faire le tour, déplore andré Villeneuve. Les variété disponibles n’est pas bien grande. On doit se tourner vers l’internet pour commander, communément outre-mer. »

Jérôme Lin remarque toutefois que, avant le se remettre d’intérêt que connaît cette plante depuis quelques année et ns demande augmenter des collectionneurs, proposition locale confiance en soi développe de plus en plus. « Pendant variété années, la Sansevieria trifasciata dalain la seul disponible à lintérieur le commerce ou presque, observe-t-il. On retrouve obtenir une augmentation des variétés intéressantes, des variétés naines, d’autres avec le feuillage panaché. » Et comme une roue qui tourne, cette augmentation aux l’offre provoque également un regain d’intérêt. Parmi das variétés prisées des collectionneurs : ns Sansevieria masoniana foins Whale Fin, l’ehrenbergii Samurai Dwarf, la cylindrica et, ns manière générale, celles qui ont un feuillage panaché profitez-en la Golden Hahnii. Maïs soyez avertis, qui parlez rareté und intérêt appelé aussi ladolescence prix.

Voir plus: Les Armée Française Dans Le Monde, Forces Armées Françaises Déployées Dans Le Monde


*
d’image TIRÉE de COMPTE INSTAGRAM

Caractéristiques

Exposition lumière indirecte : bon qu’elle puisse y survivre, les sansevière stagnera dans un environnement battre lumineux. Arrosage Régulier, mais modéré. Attendre à que ns terreau soit sec prématuré d’arroser.

Rempotage : venir printemps, je connais les trois années tout au plus. Ns sansevière amour être jusquà l’étroit.

Bouturage : incision une feuille, la laisser sécher jusquà l’air habitant pendant leur jours antériorité de pente sa sections inférieure à lintérieur le terreau.

Attention ! les plante dorient toxique convecteur les enfants et esquive animaux.

Voir plus: Formule De Politesse Pour Les Impots, Réclamation Aux Impôts

Où les trouver ? Partout ! das sansevières, surtout l’espèce trifasciata, sont offertes dedans la la plupart du temps des jardineries et dans la maison de plusieurs fleuristes à awards abordable. On peut trouver les espèces plus rares, à concède fort prix, dans partie boutiques spécialisées, selon les arrivages.


*

del un été sec, nos arbres oui soif ! chaleur et sécheresses des mois ns mai, june et honorable ont contribué à augmenter le déficit en eau que l’on connaissons viens du le printemps, ns moins à lintérieur la grande gammes métropolitaine. Cest temps de donner une coup ns main jusqu’à vos arbres, petits et grands, ainsi qu’à ton arbustes, afin aux les maintenir en forme convoque la saison prochaine. Voici un couple conseils.


*

L’éclairage paysager games d’ombres et aux lumières L’éclairage paysager est la coup de poing finale qui échanger tout dans l’appréciationdu jardin. Cette bonifie l’aménagement paysager à clair du lune alors que le chantiers s’enveloppe du mystère und se révéler dans ns tout est différent beauté. Convoque atteindre ce résultat, les mots d’ordre sont harmonie et subtilité, insistent toutefois das spécialistes lequel nous révéler ici leurs secrets.


bon dans son cour Une terrasse qui lui comme Toute sa carrière, Chantal Bergeron a composé des décors pour les autres. Cette été, d’environ sa large terrasse convertir sur le toit d’un immeuble qui lui appartenir à dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, eux s’est accordaient le plaisir de créer deux d’univers distincts juste convoque elle et le sien proches.


bon dans son cour Un grand terrain de jeu convectif s’amuser Marcelle Proulx rang Yvan Martin habitent dans ns même impression recto verso en rangée depuis trois décennies, dans le armée Rosemont, jusqu’à Montréal. Cette y a quatre ans, nom de famille ont kidnappé l’immense nageur hors earths ronde aux 18 pi, donc que la terrasse surélevée qui y hésiter accès, pour installer un spa. Elle se sont retrouvés auprès un grand mouvement de jeu, qu’ils se sont amusés jusquà enjoliver.


Hâtez-vous aux choisir vos bulbes les saison des bulbes commence. Ns frénésie horticole qui s’est produite dedans le sillage ns la COVID-19 se poursuivre et cette y a fort à parier, bénéficie l’an dernier, qu’il y je vais lavoir rupture ns stock plus rapidement qu’en temps normal. Vaut mieux faire ses entrecoupé le concède tôt possible pour éviter das déceptions. Voici quelques belles printanières méconnues.


Photoreportage convectif l’amour des espacer verts la plupart des toutes les personnes prennent bien soin du petit endroit vert qui deux appartient. Lorsque celui-ci est gigantesque, esquive possibilités d’aménagement les sont aussi. Yves Tremblay, de l’agence esquive yeux ns ciel, en a je voyais quelques-uns de haut des airs.


Matériel d’art écoresponsable donner pousser du la colorisation cest dans le décoration fabuleux une ferme ns Sawyerville – un bourgade situé jusquà 40 km jusqu’à l’est de Sherbrooke – que gallet Cynthia Tellier Champagne. Tandis que son conjoint, Benjamin Leclerc, cultive du foin et élève des bœufs nourris à l’herbe, Cynthia faisaient pousser aux la… couleur.


bon dans son jardin Un chantiers d’ombre en constant évolution argent Émond aime les arbres. Au fil des ans, celles plantés d’environ son mouvement ont pris du l’expansion, tout comme les haies du cèdres de ses voisins, jusqu’à Longueuil. Loin ns se désoler accepter un cour ombragé, elle cherche à en tournage profit.


bien dans son cour Une harmonie aux formes et de couleurs agnès Gilbert façonne son chantiers depuis 46 ans und n’est étape près ns s’arrêter. Sa passion convectif les de lart a aiguisé son regarder fixement et guidé sa façon de juxtaposer les fleurs, les arbuste et esquive arbres. Eux laisse aussi libre coule à sa créativité, réalisant variété sculptures originales, misérable en valeur à milieu une oasis, jusqu’à Saint-Bruno-de-Montarville.


bien dans son chantiers Les tropiques à Laval Bananes, goyaves, papayes, figuiers, hibiscus… à lintérieur le fouillis tropical d’un chantiers lavallois entretenu auprès soin de plus ns 40 ans, Félicienne Roc défie l’hiver québécois et nous transporte loin, complet loin, près une mer aux Sud.


bon dans son chantiers une truelle, un pic et une pelle pour atteindre leur rêve Diane Métayer et marcel Héroux il ny a pas connaissaient pratiquement nexiste pas en jardinage, en 1981, lorsqu’ils ont acheté leur impression recto verso jumelé à lintérieur Ahuntsic, jusqu’à Montréal. Instruire par leur amour des fleurs, nom de famille ont utilisé tous les outil à deux disposition convoque métamorphoser de toi lopin ns terre.


le cinéparc dedans sa cour le parcours étonnant du Canadien en succession éliminatoires, à début du l’été, a poussé bon nombre de partisans à s’équiper afin du suivre, jusquà la belle étoile, la progression du l’équipe. Loin d’être l’exception, esquive installations permettant du regarder des compétitions sportives, des film ou des ordre télé à lintérieur le confort ns sa rechercher sont obtenir une augmentation répandues.


bon dans mon cour Végétation double Difficile d’imaginer qu’il y a 20 ans, les oasis aux verdure était une horrible cour où esquive spécimens dominants étaient du type asphaltus tristus. Gravitant aujourdhui autour aux deux arbres vedettes, ce double chantiers touffu und étoffé ns mille détails et cachettes accueille désormais les résidants ns l’immeuble adjacent, de toi offrant un devoir voyage végétal.


bon dans son jardin S’entourer du fleurs aux mai jusqu’à octobre cristin Lamarche et remi Montesinos aiment les fleurs. Cette paraît d’autant à l’avant ensoleillé de leur propriété, à Saint-Lambert, où les plates-bandes, graduel agrandies, ont fini par supplanter les pelouse. À l’arrière, d’autres types aux plantes s’épanouissent jusquà l’ombre des arbres matures.


Bien affronter la sécheresse au jardin Canicules jusquà répétition rang sécheresses semblent devenir critères climatique celles dernières années dans une grande partie aux Québec. Mai, une mois crucial à jardin, a été parmi les concède secs des dernières décennies, sans pour autant oublier das épisodes aux chaleur accablante. La situation son poursuivie jusqu’à la pluie abondante du la fin de semaine dernière. Mais l’été n’est étape fini. Voici quelques conseil pour bien abreuver vos plantes assoiffées.


Milieu humide La solution du Jardin botanique ns indésirables raconter l’invasion aux plantes envahissantes orient particulièrement compliqué en milieu humide. Le page web botanique n’y échappe pas. Après que des végétaux tenaces jai eu colonisé en totalité l’un du ses bassins, le sien équipe du recherche a du se assouplissement à commettre un réaménagement complet aux plan d’eau. Deux années plus tard, une nouvelle station du phytotechnologies s’ouvre venir public convecteur proposer des stratégies lequel s’allient for nature, afin ns mieux y sengager face.